Scolarisation des jeunes sourds

Recommander Imprimer
Publié le
mardi 28 mars 2017
Modifié le
mercredi 29 mars 2017
Scolarisation des jeunes sourds
  • Scolarisation des jeunes sourds
  • Parue au bulletin officiel de l’Education nationale du 23 février dernier, une circulaire fixe le cadre de référence pour la scolarisation des jeunes sourds, annulant et remplaçant de ce fait la circulaire qui prévalait jusqu’alors, datant de 2010.

 

Cet article en Langue des Signes : cliquez ici

 

De nombreux points sont abordés, notamment :

  • L’importance de l’information délivrée aux parents pour la réalisation du choix linguistique
  • L’état des lieux des « modes de communication »
  • Le panorama des modes de scolarisation possibles
  • La création des Pôles d’enseignement pour les jeunes sourds (PEJS) qui remplacent les actuels PASS
  • Les compétences requises pour enseigner en langue des signes françaises (LSF)

 


Les Pôles d’enseignement pour les jeunes sourds sont des dispositifs pouvant être mobilisés au service de la scolarisation des jeunes sourds dans le cadre d’un choix de langue défini.

 

Ainsi, deux grands parcours différents sont décrits en fonction de la langue première qui est l’objet du choix : parcours bilingue et parcours en langue française. Ce dernier peut être étayé par la langue française parlée complétée (LPC) ou par la langue des signes française (LSF).

 


Cette circulaire, qui va désormais organiser la scolarisation des jeunes sourds, est riche. On peut la consulter sur le site de l'Education nationale (version écrite et version en langue des signes française).