{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

L'assistant de service social

Créé le 13/03/2018 Mis à jour le 05/04/2018

Les missions

L’assistant·e de service social (ASS) écoute, conseille et apporte un soutien sur diverses problématiques : économiques, familiales, de santé, de logement, d'insertion, etc.

L’ASS informe notamment ses interlocuteurs sur leurs droits et les accompagne dans leurs démarches en faisant le lien avec divers organismes (par exemple, la sécurité sociale, la Caisse d'Allocations Familiales, la Maison départementale des personnes handicapées, etc.).

L’ASS est tenu·e au secret professionnel et cherche à instaurer une relation de confiance avec les personnes accompagnées.

Article en langue des signes française

L’ASS intervient dans le cadre d’entretiens individuels (souvent à son bureau ou à domicile) et peut aussi organiser des actions collectives pour informer et/ou sensibiliser un groupe sur des thèmes précis.

Les secteurs d’intervention sont très diversifiés :

  • Fonction publique d'Etat (ministères des Solidarités et de la Santé, de l'Education nationale, de la Justice, de la Défense, etc.),
  • Fonction publique territoriale (collectivités locales, Centres Communaux d'Action sociale, etc.),
  • Fonction publique hospitalière,
  • Organismes de protection sociale (assurance maladie, assurance vieillesse, allocations familiales, etc.),
  • Etablissements de santé publics ou privés,
  • Entreprises publiques ou privées,
  • Associations,
  • Secteur libéral,
  • Etc.

Auprès des personnes sourdes et malentendantes

Des ASS travaillent plus particulièrement auprès de personnes sourdes et malentendantes : ceux qui exercent dans des structures spécialisées comme des SAFEP, des SSEFS, des Instituts de jeunes sourds, des établissements ou services pour adultes sourds…

Ils ont alors des connaissances spécifiques sur l’accompagnement de personnes sourdes (communication adaptée), sur les partenaires spécialisés dans la surdité ainsi que sur les démarches propres à ce public (par exemple : demander un forfait surdité, une aide au financement de prothèses auditives, un micro HF…)