{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Audiométrie, audiogramme : qu’est-ce que c’est ?

Créé le 28/10/2021 Mis à jour le 23/02/2022

Une audiométrie est un examen totalement indolore qui permet d’évaluer l’audition d’une personne et ainsi de diagnostiquer l’absence ou la présence d’une surdité. Dans le cas où une surdité est détectée, l’audiométrie permet également de définir le degré de celle-ci.
Une audiométrie est réalisée par un médecin ORL ou un audioprothésiste idéalement  dans une cabine insonorisée afin qu’aucun bruit extérieur ne vienne perturber ou fausser le résultat.

Les résultats de cette audiométrie sont représentés sous forme de graphique, ce sont les audiogrammes. Il en existe deux types : l’audiogramme tonal (écoute de sons) et l’audiogramme vocal (écoute de mots).
Comment se déroule la passation d’une audiométrie ? Audiogramme vocal, audiogramme tonal : quelles différences ? ... Surdi Info Service vous répond dans cet article.

Article en langue des signes française

Comment se déroule la passation d’une audiométrie ?

Une audiométrie se réalise chez un professionnel (médecin ORL ou audioprothésiste).
Pour réaliser une audiométrie, la personne est invitée à s’asseoir dans une cabine insonorisée. Cette cabine est séparée du bureau du professionnel par une vitre afin que les deux personnes puissent interagir par gestes si besoin. En général, la réalisation d’une audiométrie ne dure qu’une dizaine de minutes.

L’audiométrie tonale

L’audiométrie tonale permet de mesurer le degré de perte auditive et de connaître la localisation d’où est issue cette perte : oreille interne, oreille moyenne (osselets, en particulier) ou autre.
Pour la réalisation d’une audiométrie tonale, un casque est posé sur la tête de la personne. Des sons graves puis aigus (à des intensités différentes) sont alors envoyés successivement dans le casque à gauche et à droite afin de tester l’audition de chaque oreille. Quand la personne perçoit un son, elle peut lever la main, dire « oui » ou encore appuyer sur un bouton.  A la suite de cet audiogramme, un graphique est réalisé pour chaque oreille.

L’audiométrie vocale

L’audiométrie vocale a pour objectif de tester le degré de compréhension de la parole.  
Pour sa réalisation, un casque est posé sur la tête de la personne. Une liste de syllabes, de mots (réels ou inventés) ou de phrases à des intensités différentes (son plus ou moins fort) est alors envoyée dans le casque : une fois côté gauche, une fois côté droit. La personne est invitée à répéter les syllabes, mots ou phrases entendus dans un micro. En fonction de ses réponses (mots, syllabes ou phrases reconnus en intégralité ou en en partie) le professionnel déterminera un score d’intelligibilité en pourcentage (reconnaissance et compréhension des mots) pour différents niveaux d’intensité.
 

L’audiométrie tonale et l’audiométrie vocale sont deux mesures dites « subjectives » parce qu'elles supposent que la personne examinée fournisse des réponses.
En complément de ces mesures, d’autres examens dits « objectifs » peuvent être proposés, qui eux sont indépendants de l'action de la personne examinée.
⇒ Retrouvez plus d’informations sur l’audiométrie subjective et les examens objectifs de l’audition dans nos articles dédiés.

L’audiométrie : questions pratiques

Qui prescrit la réalisation d’une audiométrie ?
Une audiométrie peut être prescrite par un médecin généraliste ou votre médecin traitant.
Il est également possible de prendre contact directement avec un médecin ORL pour la réalisation de ce test.

Combien coûte la réalisation d’une audiométrie ?
La réalisation d’une audiométrie chez un médecin ORL coûte environ 70 €. Les prix peuvent varier en fonction des professionnels et du lieu de la consultation (cabinet privé, clinique spécialisée…).
La Sécurité Sociale prend en charge une partie de cette somme, si vous avez été orienté par votre médecin traitant. Le reste à payer peut être pris en charge en partie ou totalement par votre mutuelle.
  
Pourquoi réaliser une audiométrie ?
 
Une audiométrie permet de mesurer le niveau de perte d’audition d’une personne. Les résultats de ce test sont nécessaires pour la prescription d’un appareil auditif.
Dans certaines démarches comme les démarches auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées – MDPH (financement de prothèses auditives, reconnaissance du handicap…), il est nécessaire de joindre un audiogramme à son dossier de demande.

Les enfants peuvent-ils passer une audiométrie ?
Pour les enfants en bas âge, il n’est pas possible de réaliser une audiométrie vocale ou tonale.
Il est toutefois possible de tester leur audition. Un dépistage dit dépistage néonatal est proposé par les maternités dès les premiers jours du bébé.
Pour les tous petits, il est possible de réaliser des tests auditifs appelés tests comportementaux (tests avec jouets sonores…) où le professionnel va chercher l’orientation du regard, de la tête de l’enfant, un changement de comportement suite à l’écoute d’un son… Dans tous les cas, quel que soit l’âge, les tests auditifs réalisés avec des enfants restent ludiques en s’appuyant sur des jeux, jouets, vidéos...
On considère qu’à partir de 5-6ans, un enfant est capable de passer une audiométrie (vocal ou tonal). Bien évidemment, les situations varient en fonction des capacités de celui-ci. Si vous souhaitez évaluer l’audition de votre enfant, nous vous conseillons de vous tourner vers un médecin ORL qui s’adaptera à votre enfant.
 

Surdi Info Service a réalisé un reportage sur l’examen de l’audition chez l’enfant. Vous pouvez visionner ce témoignage via ce lien.
Le reportage est sous-titré et traduit en Langue des signes française - LSF.