{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Accueillir des publics sourds ou malentendants : quelle accessibilité ?

Créé le 11/12/2017 Mis à jour le 03/05/2021

Vous cherchez à rendre accessible votre établissement pour les personnes sourdes et malentendantes, comme le prévoit l’article 41 de la loi du 11 février 2005, qui fixe l’obligation d’accessibilité pour les établissements recevant du public (ERP).


Quelques recommandations :

  • Formation du personnel à l’accueil de personnes sourdes et malentendantes.
    → Consultez notre article dédié à la communication avec une personne sourde ou malentendante
  • Utiliser la visio-interprétation (LSF ou LPC) ou la transcription écrite pour les échanges sur place ou à distance
  • Utilisation d’aides techniques pour améliorer la compréhension auditive des personnes appareillées : Boucle d’Induction Magnétique – BIM (individuelle ou collective, fixe ou collective), Système Bluetooth…
    → Consultez notre article dédié à la Boucle d'Induction Magnétique
  • Visites adaptées :  visites bilingues (Français/Langue des Signes Françaises -LSF), visites en Langue des Signes Française – LSF, en Lecture Labiale ou encore en Langue française Parlée Complétée
  • Mise à disposition de supports visuels adaptés : signalétique, documents écrits, schémas, visioguides (en Langue des Signes Française ou Langue française Parlée Complétée).
  • Sous-titrage de vos vidéos (VFSTFR)
  • Sur-titrage si votre établissement propose des représentations de spectacles vivants (théâtre, opéra …)
  • Différents logos attestent que votre établissement est accessible aux personnes sourdes et malentendantes.
Article en langue des signes française