{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

L'AESH - Accompagnant d’élève en situation de handicap

Créé le 14/03/2018 Mis à jour le 22/06/2020

Les enfants en situation de handicap peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'une aide humaine – notifiée par la MDPH - pour les aider dans leur scolarité.

Membres de la communauté éducative, les AESH – Accompagnants d’élèves en situation de handicap - participent au collectif de travail des écoles et établissements.

Les missions et activités du personnel chargé de l’accompagnement des enfants en situation de handicap sont régies par la circulaire n°2019-090 du 5 juin 2019 – Cadre de gestion des AESH

Article en langue des signes française

Le statut des AESH

Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)  bénéficient d'un contrat de droit public passé avec l'éducation nationale.

Pour être embauché comme AESH, le candidat doit être titulaire d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne ou avoir exercé pendant au moins neuf mois des fonctions d’accompagnement de personnes en situation de handicap ou justifier d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d'une qualification reconnue au moins équivalente à l'un de ces titres ou diplôme.

Les agents déjà embauchés par l'Éducation nationale sur un contrat aidé accordé par Pôle Emploi (CUI - ou Parcours emploi compétences – (PEC) pourront voir leur contrat aidé transformé en contrat d’AESH d’ici la rentrée 2020.

Il est à noter qu’à compter de la rentrée 2019, plus aucun recrutement d'AESH ne s'effectue sous contrat unique d'insertion (CUI) - Parcours d'emploi compétences (PEC), mais uniquement par des contrats d'AESH.

Les missions des AESH

Les missions confiées aux AESH sont précisées dans la circulaire du 3 mai 2017.

Les AESH interviennent pour aider les élèves dans les domaines suivants :

  • Accompagnement et soutien dans les activités d’apprentissage
  • Accompagnement dans les actes de la vie quotidienne
  • Accompagnement à la vie sociale et relationnelle

« Outre le temps consacré à l'accompagnement de l'élève, l'AESH contribue au suivi et à la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation (PPS) des élèves concernés.
L'AESH doit avoir la possibilité de participer aux échanges entre l'enseignant en charge de la classe et la famille de l'élève bénéficiant de l'accompagnement. L’AESH peut participer aux réunions des équipes pédagogiques et des équipes de suivi de scolarisation. »

Les différents modes d’intervention des AESH

  • Une fonction collective : aide apportée à une équipe d’école ou d’établissement accueillant plusieurs jeunes handicapés dans le cadre d’un dispositif collectif tel qu’une Unité Locale d'Inclusion Scolaire (ULIS).
  • Une fonction individuelle : aide à l’accueil et à l’inclusion individualisés d’élèves handicapés.
     
  • Une fonction d'aide mutualisée : réponse aux besoins d'accompagnement d'élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue, aide à plusieurs élèves handicapés simultanément

Les AESH et les Pial

Le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met progressivement en place, à partir de la rentrée 2019 et ce jusqu’à la rentrée de 2022, les Pial(Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés).
Ces nouveaux pôles ont pour objectif de favoriser la coordination des ressources au plus près des élèves en situation de handicap (les aides humaines, pédagogiques, éducatives, et, à terme, thérapeutiques) pour une meilleure prise en compte de leurs besoins.

Le Pial peut coordonner les ressources dans des écoles maternelles, élémentaires, primaires ainsi que dans des établissements de niveau secondaire comme des collèges, des lycées professionnels avec ULIS.
Ce pôle mobilise l’ensemble des personnels de l’équipe pédagogique et éducative pour identifier les besoins de l’élève et mettre en œuvre les réponses adéquates au niveau de sa classe et, au-delà, de l’école ou de l’établissement dans lequel il est scolarisé.

Dans chaque Pial, un coordonnateur a pour rôle de mettre en adéquation les ressources en accompagnement (AESH) avec les besoins qui ont été notifiés par les CDAPH et identifiés par l’équipe pédagogique et éducative. Il établit les emplois du temps des accompagnants (AESH) en lien avec les directeurs d’école et les chefs d’établissement concernés et en tenant compte des besoins des élèves et des compétences des accompagnants.

Comment demander l’intervention d’un(e) AESH pour son enfant ?

Cette demande, à formuler dans le dossier de demande MDPH, peut résulter :

Cette demande est à adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de son département. C'est ensuite la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui peut décider de notifier l'intervention d'un Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH).
Cette commission précise également le mode d'intervention attribué (individuel, mutualisé ou collectif), définit des domaines d’activités ainsi que le nombre d'heures allouées.

Vous souhaitez devenir AESH ?

Le rectorat de votre service académique de votre département est votre principal interlocuteur, n’hésitez pas à le solliciter. Retrouvez les coordonnées des différents services académiques sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse.

Conditions de diplôme pour devenir AESH ? Droit à la formation ?... Retrouvez ces éléments d’informations dans la circulaire n°2019-090 du 05 juin 2019

Cadre légal

La circulaire du 5 juin 2019
Cadre de gestion des personnels exerçant des missions d'AESH

La circulaire du 3 mai 2017
Missions et activités des personnels chargés de l'accompagnement des élèves en situation de handicap

 

En savoir plus ?

Pages dédiées aux AESH sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse

Devenir accompagnant des élèves en situation de handicap

École inclusive : Le Pial, qu’est-ce que c’est ?