{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

La vélotypie

Créé le 09/06/2020 Mis à jour le 10/09/2020

 

 

La vélotypie est une technique de sous-titrage en direct, encore méconnue en France qui permet une accessibilité à l’information orale pour les personnes sourdes et malentendantes.
Comment fonctionne la vélotypie ? Qui sont les professionnels qui permettent cette mise en accessibilité ? Quel clavier utilisent-ils ?... Surdi Info fait le point dans son article.

Article en langue des signes française

La vélotypie: qu'est ce que c'est ?

La vélotypie est une technique de sous-titrage en direct de la parole.
La vélotypie d’un évènement peut se faire à distance ou en présentiel. Elle repose sur des professionnels appelés vélotypistes.

La vélotypie peut être utilisée pour rendre accessible :

  • des évènements professionnels (réunion d'entreprise, entretien d’embauche…),
  • des évènements publics (conférences, colloques, tables-rondes…),
  • des cours magistraux, des séances de travail en enseignement supérieur  
  • des évènements privés
  • mais également des discours télévisés (interventions politiques, allocution du président de la République française...).

Les vélotypistes : formation et code déontologique

En France, on recense seulement une petite dizaine de vélotypistes.
Il n’existe pas à proprement parler de formation ou d’études pour devenir vélotypiste.

Être vélotypiste demande plusieurs compétences dont la dextérité, une très bonne maîtrise de la langue française et une bonne faculté de mémorisation et de concentration.
Ce métier demande également de l’investissement et de l’entraînement pour acquérir les bons réflexes et une bonne vitesse de tape.

En moyenne, les vélotypistes tapent 700 caractères en moyenne par minute.
Les meilleurs peuvent quant à eux, en taper jusqu’à 900.

Les vélotypistes doivent respecter un code déontologique comme tout professionnel de l’accessibilité : la confidentialité (secret professionnel), la fidélité (garder le sens du message) et la neutralité (ne pas intervenir ou donner son opinion personnelle dans la transcription).

Le clavier de vélotypie

Les vélotypistes utilisent un clavier spécifique pour sous-titrer en direct la parole.
Ce clavier inventé au début du XXème siècle (1938) est différent des claviers d’ordinateurs que nous utilisons au quotidien (Azerty et Qwerty) : c'est un clavier syllabique.

                           
                                        Un clavier de vélotypie © Voxa Direct

Pour taper sur le clavier, le vélotypiste utilise ses deux mains simultanément pour réaliser ses "accords de lettres". La main gauche appuie sur les consonnes initiales de la syllabe, la main droite appuie sur les consonnes finales de la syllabe. Les voyelles sont frappées au milieu du clavier soit par la main gauche, soit par la main droite, en fonction des syllabes.

La vélotypie en pratique

En France, il existe peu d’entreprises ou de sociétés proposant des services de vélotypie.
Pour trouver un·e vélotypiste, vous pouvez vous adresser à un professionnel du handicap et/ou de l’accessibilité comme le référent handicap de votre société ou contacter nos chargées d’écoute et d’information via notre plateforme qui vous guideront dans votre recherche.

Vous souhaitez faire appel à un·e vélotypiste ? Il existe des aides pour financer votre demande d’intervention :
- dans le cadre professionnel : l’employeur peut solliciter une aide de l’Agefiph si la personne concernée par la demande possède une RQTH
- dans le cadre d’études supérieures : contacter la mission handicap ou la personne responsable handicap de votre établissement qui se chargera de la mise en place de vos besoins en accessibilité.

La vélotypie comme dispositif d'accessibilité

La mise en place de la vélotypie pour rendre accessible un évènement peut être associée à d’autres moyens techniques et humains afin de mettre en place une accessibilité totale pour les personnes sourdes et malentendantes quel que soit leur mode de communication :
- mobilisation/intervention de professionnels de la communication : codeu·r·se·s en langue française parlée complétée (LfPC), interprètes en langue des signes française (LSF)
- installation/mise en place d’une boucle à induction magnétique (BIM)
- prêt de casques audio atténuateurs de bruits, à conduction osseuse, casques amplificateurs sonores…

En savoir plus ?

Profession vélotypiste
        Interview Konbini – Speech

Allocution d'Emmanuel Macron : la vélotypie, invitée surprise
        Article Les Numériques

La vélotypie, un métier méconnu découvert par 36.7 millions de français.
        Article Je te pose des questions

Les machines plus fortes que les vélotypistes en transcription ?
        Article D’Authôt.com