{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Dans mon environnement professionnel

Créé le 29/11/2017 Mis à jour le 12/04/2021

Vous travaillez avec une personne sourde ou malentendante.
N’hésitez pas à vous renseigner sur :

  • ses habitudes de communication (LSF, oral avec ou sans LPC, Lecture labiale, écrit)
  • les aides techniques utilisées (BIM, etc)
  • les attitudes les plus appropriées pour échanger

Les informations écrites (instructions, courriels, SMS, etc) et visuelles (diaporamas, signalétique, infographies, schémas) sont des supports à privilégier.

Des professionnels (interprète F-LSF, codeur LPC, transcripteur de texte) assurent l’accessibilité des échanges (entretiens, réunions, etc) en présentiel ou à distance, pour les personnes sourdes et malentendantes.

Il est parfois nécessaire d’adapter le poste de travail, au niveau :

  • de la sécurité (alarmes, sonnettes visuelles et/ou vibratoires)
  • de la téléphonie (amplificateurs ou recours à des services de visio-interprétation)
  • de l’aménagement des locaux (disposition des postes de travail, acoustique, installation d’une boucle magnétique, etc)

Les SAMETH (Service dédié au maintien dans l’emploi des personnes handicapées) ont pour mission d’accompagner dans ces démarches d’adaptation de poste de travail. L’AGEFIPH ou le FIPHFP contribuent à la prise en charge financière des aménagements de poste.
Pour accéder à ces organismes, il est nécessaire que la personne sourde bénéficie d’une RQTH.

Article en langue des signes française