{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

L'appareillage et les acouphènes

Créé le 17/06/2020 Mis à jour le 03/05/2021

 

 

Il existe différentes prises en charge qui peuvent permettre de soulager les personnes souffrant d’acouphènes. 
Pour les personnes acouphéniques avec une déficience auditive, la mise en place d’un appareillage est une solution adaptée.


Une thérapie d'enrichissement sonore peut être également envisagée. 
Quels sont les bienfaits de ces solutions ?


Surdi Info fait le point dans son article.

Article en langue des signes française

Prise en charge audioprothétique : Corriger la perte auditive

Si nous restons très ignorants des mécanismes qui génèrent les acouphènes, une grande majorité de ceux-ci est associée à une perte de l’audition.

Ainsi, une personne acouphénique qui sera diagnostiquée sourde ou malentendante par son médecin ORL, à la suite d’examens de l’audition, sera donc en général orientée vers un spécialiste de l’appareillage, l’audioprothésiste.
Ce professionnel proposera un appareillage pour corriger la perte auditive dans un premier temps et dans un second temps pour atténuer les acouphènes. 

Dans une grande majorité des cas, la mise en place d’une correction auditive permet d’atténuer significativement la gêne provoquée par les acouphènes.

Prise en charge audioprothétique : Correction auditive et thérapie d’enrichissement sonore (TRT)

Si la correction auditive de l’appareillage ne contribue pas à masquer suffisamment les acouphènes, un programme d’écoute « générateur de bruit » peut être proposé par l’audioprothésiste.  En effet, un contexte de silence peut être perçu comme incommodant, inconfortable voire insupportable. Il empêche les personnes acouphéniques de focaliser leur attention sur un autre bruit que leurs acouphènes.

Un programme d’écoute s’active via un bouton poussoir présent sur l’appareil auditif ou via une télécommande associée qui permet d’ajuster le niveau du bruit masquant.
Le programme « générateur de bruit » associe à l’amplification des sons  (plus fort/moins fort), un bruit "blanc" (bruit non menaçant, amovible, à la même intensité que l’acouphène ) ou des bruits d'ambiance (nature, vent, pluie) qui permettent de masquer partiellement ou totalement les acouphènes.

Le « générateur de bruit » va permettre de « mélanger » les acouphènes avec d’autres informations sonores. Ce « leurre » auditif va ainsi permettre au cerveau de se défocaliser de la perception des acouphènes. Un processus d’habituation se mettra en place.  L’habituation est la capacité du cerveau à ne plus percevoir certains stimuli ou certaines informations.

La mise en place d’un générateur de bruit est aussi appelée « thérapie d’enrichissement sonore » (TRT). 

Bien que la thérapie d’enrichissement sonore ne supprime pas définitivement les acouphènes, elle permet de mieux les supporter au quotidien. La personne acouphénique retrouve généralement une meilleure qualité de vie : moins d’effort d’écoute, moins de stress…

Pour les personnes qui n’ont pas de perte auditive mais qui souffrent d’acouphènes, la thérapie d’enrichissement sonore peut être également proposée, sans correction auditive (appareillage).

Association France Acouphènes

L’association France acouphènes est une association nationale qui propose des permanences physiques et des groupes de paroles dans toute la France ainsi que des permanences téléphoniques au 0820222213 . Elle est animée par des bénévoles, souffrant eux-mêmes d’acouphènes.


Vous trouverez sur le site de cette association des dossiers thématiques ainsi qu’un forum pour échanger avec d’autres personnes acouphéniques.

En savoir plus ?

Il existe des applications disponibles sur smartphone qui peuvent aider les personnes acouphéniques à mieux supporter leurs symptômes (générateur de bruit blanc…). Pour en savoir plus contacter l’association France Acouphènes.

 

Transcription de l’intervention de Philippe Metzger lors des conférences de l’Assemblée générale de France Acouphènes le 9 avril 2016. « Apport de l’audioprothèse pour les acouphéniques et hyperacousiques ».

Enquête sur les acouphènes avec perte auditive associée Synthèse de l’enquête du Bucodes SurdiFrance - 2014. (Une sous-partie de cette synthèse est dédiée aux « Appareils auditifs avec traitements pour acouphènes »)

Soulager les personnes acouphéniques : une approche multidisciplinaire

Soulager les personnes acouphéniques reste un travail complexe dans de nombreux cas.
La prise en charge thérapeutique est généralement multiple car l’acouphène, ses causes et ses manifestations et ses répercussions peuvent mobiliser de nombreuses spécialités.
C’est pourquoi une approche multidisciplinaire avec un échange sur les résultats des évaluations diagnostiques des différentes approches est recommandé.

Il existe en France, des équipes qui regroupent des professionnels médicaux et paramédicaux spécialisés dans la prise en charge des personnes acouphéniques, ce sont les équipes Afrepa. Une équipe AFREPA regroupe au minimum un médecin ORL, un audioprothésiste et un psychothérapeute.
Vous cherchez une équipe Afrepa à proximité de chez vous ? Consultez le site Afrepa.

La thérapie d’enrichissement sonore peut être associée à d’autres méthodes : la sophrologie,  l’ostéopathie, la thérapie comportementale et cognitive (TCC), le sport…
⇒ Plus d’infos dans notre article sur les traitements des acouphènes.